Malteries Soufflet en Ethiopie : un projet global à fort potentiel

22 novembre | 2018

Malteries Soufflet poursuit son développement à l'international en Éthiopie, un pays à fort potentiel.

Carte Ethiopie

La Division vient d'y engager la construction d’une malterie, près d’Addis-Abeba, d’une capacité de 60 000 tonnes destinée à être doublée.

Avec une récolte de deux millions de tonnes, l'Éthiopie est le plus important producteur d'orge d'Afrique. Les orges, principalement destinées à l'alimentation humaine sous forme de céréales et de farines, sont également utilisées pour produire du malt à raison de 50 000 tonnes grâce à deux petites usines, alors que les besoins actuels sont déjà du triple. Car ce pays, qui compte plus de 100 millions d'habitants et affiche une croissance de 10 % par an, est le 4e pays africain producteur de bière, avec un marché en hausse de près 15 % par an. Si la consommation de bière y est encore d'un niveau modéré (12 litres/an/habitant), les volumes consommés devraient progresser de façon significative dans les prochaines années.

DU CONSEIL AGRONOMIQUE À LA PRODUCTION DE MALT

Dans ce contexte favorable, Malteries Soufflet a engagé la construction d’une malterie d’une capacité initiale de 60 000 tonnes, dans l’objectif de combler le déficit de production du pays. Après le Brésil et l’Inde, Malteries Soufflet poursuit ainsi le développement de ses activités hors Europe.

« Ce projet, comme les précédents, s'inscrit dans notre stratégie d'accompagnement de nos clients brasseurs à l'international, en réalisant du sourcing local dans des pays à fort potentiel de croissance », déclare Christophe Passelande, Directeur Général de Malteries Soufflet. Cet investissement marque une nouvelle étape dans la mise en oeuvre d’une filière orge-malt en Éthiopie.
Malteries Soufflet y est en effet présent depuis 2016 pour accompagner les producteurs locaux dans la culture del’orge, avec deux personnes à temps plein qui réalisent des essais agronomiques et donnent des conseils adaptés.
« L'introduction de nouvelles variétés européennes a permis de doubler les rendements traditionnels et de convaincre les agriculteurs locaux de développer cette culture avec nos semences », poursuit Christophe Passelande.

UN PROJET INDUSTRIEL EN DEUX PHASES

L’objectif du programme orge-malt de Malteries Soufflet en Éthiopie est double : d’une part, améliorer la qualité des orges produites pour répondre aux exigences des brasseurs et accroître les revenus des exploitants locaux ; d’autre part, préparer la mise en service de la malterie prévue en 2020. Cette dernière sera implantée dans la banlieue d’Addis-Abeba, à proximité des zones de culture d'orge situées à l’ouest et au sud de la capitale. D'une capacité initiale de 60 000 tonnes, elle sera extensible à 110 000 tonnes et alimentera les principaux brasseurs déjà sur place, clients de Malteries Soufflet.

Les actualités recommandées