Des partenariats pour une agriculture durable et une alimentation responsable

16 janvier | 2019

Le Groupe Soufflet vient de s’engager avec deux associations qui œuvrent pour la protection de la fertilité des sols et pour l’amélioration des conditions de production des aliments.

Partenariat

Ces partenariats s’inscrivent dans sa stratégie de promotion et de développement de filières durables.

En octobre dernier, Soufflet a rejoint le mouvement Pour une Agriculture du Vivant, qui rassemble les acteurs qui intégrent des pratiques agronomiques fondées sur la protection de la fertilité des sols, et l'association Ferme France, engagée dans l’amélioration des performances sociétales des produits agricoles.

« Le mouvement Pour une Agriculture du Vivant, en amont de la filière, est tourné vers les agriculteurs, tandis que l'association Ferme France intervient, en aval, vers les consommateurs ; il y a donc une complémentarité entre les deux démarches, explique Olivier CLYTI, Directeur des Opérations du Groupe Soufflet. Nous pensons qu’entre l’agriculture conventionnelle et l’agriculture bio, il existe une troisième voie. C’est cette solution alternative que nous voulons promouvoir auprès de nos partenaires et clients,
dans une logique de filière basée sur des pratiques agricoles responsables et durables. »

 

DES EXPÉRIMENTATIONS DÉJÀ ENGAGÉES
Le Groupe Soufflet développe, depuis plusieurs années, des solutions pour aider les agriculteurs et viticulteurs à concilier respect de l’environnement et rendement, protection des sols et renforcement de leur fertilité. En Europe centrale, Soufflet Agro a, dans cette optique, déployé auprès des agriculteurs le programme de conservation des sols « SoilTeQ », et son service technique teste de nouvelles solutions de traitement et de fertilisation. Plus récemment, un atelier « Protection et santé des sols » a été lancé, afin de mettre en place un plan d’action visant à faire évoluer les pratiques agricoles et à favoriser le retour à la fertilité naturelle.

 

RENFORCER LA DURABILITÉ DES SOLS
C'est avec cette légitimité que le Groupe s'est associé au mouvement Pour une Agriculture du Vivant. Cette adhésion s’inscrit pleinement dans la stratégie du Groupe de construction de filières durables dans les céréales et les légumes secs. L’objectif est de renforcer la durabilité des sols, tout en valorisant les productions des agriculteurs.

En devenant partenaire de ce mouvement, Soufflet s’est engagé à mettre en place avec le Groupe Pasquier, membre fondateur, et des agriculteurs, un pilote qui intégrera la préservation des sols. « Soufflet a souhait d'accompagner le Groupe Pasquier, dont Moulins Soufflet est l’un des fournisseurs historiques, dans une démarche qui répond aux valeurs et objectifs du mouvement Pour une Agriculture du Vivant, souligne Olivier CLYTI. Au cours de la première année, une vingtaine d’agriculteurs testeront la démarche, avant qu'elle ne soit élargie dans la perspective de la récolte 2020. »

 

VALORISER LES PRODUCTIONS AGRICOLES DURABLES
De son côté, l'association Ferme France ambitionne de mieux valoriser le travail et les expertises de tous les acteurs français des filières agricoles pour répondre aux nouvelles attentes sociétales des consommateurs. « L'objectif de Ferme France est d'offrir aux consommateurs les moyens de choisir des produits qui répondent à leurs attentes autour de sept enjeux majeurs : les effets sur l’environnement ; la qualité nutritionnelle et la santé humaine ; la garantie d’origine et la traçabilité des produits ; le respect du bien-être animal ; la juste rémunération des parties prenantes et la contribution à l’économie française ; la performance le long de la filière ; et la contribution au bien commun », explique Maximilien ROUER, porte-parole et Directeur du développement de Ferme France.

La performance sociétale des produits des différents partenaires de Ferme France sera ainsi évaluée et notée. Dès 2019, un étiquetage de cette note est prévu pour les produits issus de cinq filières : lait, volaille, jambon de porc, blé/farine et sandwich. « C'est la première fois qu'un référentiel de performance sociétale de la fourche à la fourchette, multienjeux, et multiproduits est mis en place », souligne Maximilien ROUER.

 

PARTAGER L'EXPERTISE DES FILIÈRES CÉRÉALIÈRES
Pour le Groupe Soufflet, qui a rejoint Ferme France en tant que membre fondateur le 9 octobre dernier, cette démarche présente de multiples intérêts. Comme le souligne Jean-Michel Soufflet, « Ferme France s’inscrit parfaitement dans notre stratégie de renforcement des filières durables aux côtés de nos partenaires agriculteurs, industriels et distributeurs, au service des consommateurs ».
Dans un premier temps, le Groupe va contribuer à l’élaboration des critères de durabilité, pour la filière blé, de la semence au sandwich.

Ce travail permettra de définir un référentiel partagé d’évaluation des qualités sociétales des produits et d’apporter une information plus claire et plus complète aux consommateurs sur ce qu’ils mangent. « Pour Ferme France, c'est un atout de voir un acteur majeur de la filière céréalière française, présent sur toute la chaîne de valeur, s'impliquer dans notre démarche », conclut Maximilien ROUER.

Les actualités recommandées