Avec FRET 21, Malteries Soufflet poursuit son engagement dans le transport durable

01 décembre | 2020

Dans le cadre de sa stratégie RSE, Malteries Soufflet signe la démarche Fret21 de l’ADEME et de l’AUTF, et s’engage à réduire d’au moins 5 % ses émissions de CO2 liées au transport d’ici 2024.

Port

Réduction des émissions de GES : un des programmes phare du plan RSE Soufflet
Le dispositif FRET21 fait partie du programme EVE (Engagement Volontaire pour l’Environnement), développé par l’ADEME, et l’AUTF (Association des Utilisateurs de Transport de Fret).

Dans le cadre de ce programme, Malteries Soufflet agit sur 4 axes :
- Les taux de chargements ;
- La distance parcourue ;
- Les moyens de transport ;
- Les achats responsables.

Le périmètre concernera les 8 malteries françaises, depuis la livraison des orges par les fournisseurs, jusqu’à la réception de malt chez les clients français et européens du Groupe Soufflet, ainsi que sur ses principaux ports d’exportation.
L’objectif est de réduire d’au moins 5% les émissions de CO2 liées au transport d’ici 3 ans, soit environ 800 tonnes de cO2 en moins. « Ce projet a, dans sa phase initiale, pour objectif d’ancrer la méthode et l’utilisation des outils dans notre fonctionnement, mais aussi de répondre aux attentes exprimées par certains de nos clients de nous voir lancer des actions concrètes en matière de réduction des GES », souligne Lionel Le Maire, Directeur des transports du Groupe Soufflet.
Cette action s’inscrit dans le premier pilier de la stratégie RSE du Groupe Soufflet. Pour les écosystèmes et le climat visent la réduction de 15% les émissions de GES entre 2017 et 2025.

Massifier les tonnages transportés, développer les transports routiers éco-responsables.
Chaque année, le Groupe Soufflet transporte des millions de tonnes de matières agricoles et productions. Si une partie des céréales et productions transite par train (750 à 800 kilotonnes transportées) et sur péniches (jusqu’à 1700 tonnes), l’acheminement des céréales par la route reste indispensable à la chaîne logistique (7794 kilotonnes).
« Les transports sont une priorité dans le cadre de la stratégie RSE du Groupe, souligne Lionel Le Maire. C’est pourquoi nous nous efforçons de massifier les tonnages transportés en train et sur barge tout en engageant une réflexion pour développer à l’avenir les transports routiers écoresponsables. » C’est ce qui a conduit Malteries Soufflet à signer la démarche FRET21.

Les actualités recommandées